Assemblée Générale

Share
Evénement
mardi 20 décembre 2016 - 14:45

Passerelle n°61 - La 71e assemblée Générale

La 71e Assemblée Générale de l’Ordre des expertscomptables d’Aquitaine s’est tenue le 7 octobre dernier au H14 à Bordeaux. Que pouvons-nous retenir de cette journée ?

Un record d’affluence :
Cette assemblée a réuni 334 confrères sur la partie statutaire du matin avec 33 exposants sur une surface de 1200m². Le déjeuner qui a suivi a rassemblé 410 personnes. Enfin, Le dîner de gala a permis à 220 confrères et institutionnels de profiter d’une superbe soirée animée par le DJ YANIS TEXIER.

L’innovation :
Cette assemblée, axée sur l’innovation dans sa présentation et dans sa communication, autour d’un plateau télé, dans l’esprit du « Grand journal de Canal+ » a été animée par Kyril Cousew, de la société WIFILM. L’équipe du bureau du Conseil Régional de l’Ordre, composée par ordre de passage d’Eric Dumartin, pour le pôle services aux confrères, de Lucas Sarlange, pour le pôle communication, de Guillaume Riviere, pour le pôle réglementaire, et de Stéphane Albinet pour le pôle formation, a présenté son compte rendu d’activité de l’année en alternant interviews et reportages. Une parodie de l’émission « SAV des experts-comptables » animée par Arnaud Prince et Jérôme Amigues a agrémenté ces séquences, dans un humour décalé.
Les bilans et comptes de résultat du Conseil Régional de l’Ordre et du CEECA ont été présentés par Marine Patrin- Lavergne, trésorière.

L’émotion :
Au cours de cette assemblée un vibrant hommage a été rendu à nos confrères disparus avec notamment un reportage sur Bernard Junière filmé à l’occasion d’une interview sur la création du CEECA.

Les discours :
Philippe Arraou, Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des experts-comptables, a débuté les interventions qui rythment les assemblées annuelles. Monsieur Gauté, adjoint du Maire de Bordeaux et Monsieur de Voyer d’Argenson, commissaire du gouvernement, sont intervenusen suivant. Dans son rapport moral, Alexandre Salas-Gordo, président du Conseil régional, a rappelé les valeurs fondamentales de la profession : la science, la conscience, l’indépendance et a évoqué les enjeux de la profession.

La Conférence :
Cette Année, le comité de pilotage de l’assemblée a décidé de confier ce moment à Jean-Michel Aulas président du Groupe CEGID mais également président du Groupe OLYMPIQUE LYONNAIS.
M. Aulas a réalisé cette présentation gracieusement et nous le remercions pour sa disponibilité et sa performance.
Le thème abordé était « de la création d’entreprise à l’ETI internationale et la performance sportive ».
Il est revenu dans un premier temps sur sa carrière d’homme d’affaires et sa jeunesse au sein d’une famille de professeurs, en soulignant son intérêt précoce pour le monde de l’entreprise.
Ses velléités d’entrepreneur se manifestent d’ailleurs de façon pour le moins prématurées. Après un BTS en informatique et une licence d’économie, il obtient de ses parents qu’ils l’émancipent dans la perspective de créer sa première entreprise alors que l’âge de la majorité légale est fixé à 21 ans.
Ce sera la naissance de la CEGI (Centre européen de gestion par l’informatique), qu’il fonde en 1969 avec trois associés.
En dépit d’un succès commercial indéniable, l’entreprise est cédée, à peine 18 mois après son lancement, à la société Cegos, qui l’engage.

Une dizaine d’années plus tard, l’irrépressible envie d’entreprendre se manifeste à nouveau. En 1983, il crée et développe la société CEGID, un éditeur de logiciels de gestion dédié. Le groupe est coté à l’Euronext Paris seulement quatre ans après sa création.
Sa société revendique le statut d’éditeur numéro 1 en France pour les solutions de gestion. La société emploie 2 000 collaborateurs et son chiffre d’affaires dépasse, en 2015, les 280 millions d’euros.
Jean-Michel Aulas précise que c’est en raison de sa passion pour le football qu’en 1987, il intègre le conseil d’administration du club Olympique Lyonnais qui le nomme Président.

En appliquant les recettes de ses activités d’entrepreneur, il redresse, en l’espace de 15 ans, un club exangue qui végétait jusque-là en seconde division. Depuis 1999, l’OL n’est plus un simple club de football, mais un groupe coté sur Euronext Paris dès 2007. Une stratégie payante, tant sur le plan sportif, où toutes sections hommes et femmes confondues, cumulent un palmarès de 38 titres dont 7 titres consécutifs de champion de France de Football, que sur le plan financier. Le groupe a dépassé les 218 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015.

Lors de cette conférence, Jean-Michel Aulas est revenu sur la construction du stade DES LUMIERES à Lyon qui accueille les rencontres de l’OLYMPIQUE LYONNAIS. Il a souligné l’avant gardisme technologique de ce nouveau stade avec ses possibilités de connexion par WIFI dans l’enceinte.
Tout au long des questions que l’auditoire a pu lui poser, il a présenté ce parallélisme qui existe entre la réussite de sa société et de son club de football. Selon lui, malgré les changements d’entraineurs, d’hommes et d’équipe, une vision claire des objectifs permet à un groupe d’atteindre les résultats souhaités.
A la fin de cette conférence, nous pouvons dire que l’Homme reste le symbole du succès français.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017
Nous vous donnons rendez vous l’année prochaine à PAU le 13 Octobre 2017 pour une 72e assemblée générale, toujours empreinte de surprises et d’inattendus.

Lucas Sarlange,
Vice-Président en charge du pôle communication

 

Bernard Junières
Un engagement sans faille pour notre profession pendant 45 ans. Bernard Junières président de l’Ordre des experts-comptables d’Aquitaine de 1967 à 1969 nous a quittés le 1er juin dernier.
Il a été et sera toujours, pour tous les membres de notre profession, un exemple, un modèle à suivre dont nous pouvons tous nous inspirer.
Son charisme faisait de lui un leader, un meneur d’hommes que nous étions fiers de suivre.
Cet homme de raison a mené une carrière professionnelle exemplaire qui lui a valu la plus haute distinction, la médaille de Vermeil de l’Ordre des experts-comptables.
Perfectionniste, travailleur acharné, il attachait une attention constante aux plus petites choses, et mettait un point d’honneur à respecter les délais, quitte à limiter ses engagements. Il aimait avant tout que les choses soient faites et bien faites, suivant ainsi la voie de l’excellence.
Rigoureux avec lui-même, il l’était également avec les autres tout en ayant à coeur de partager ses connaissances. Il donnait des cours à la faculté et proposait des sessions privées de formation à son domicile. Sa passion pour son métier et sa soif d’apprendre l’ont conduit à arpenter les bibliothèques, à s’intéresser aux travaux de recherche et à publier de nombreux articles. Il a participé à deux congrès nationaux en qualité de rapporteur.
Attentif aux autres et respectueux de tous, il n’était jamais avare de son temps. Toujours disponible pour aider les jeunes, il mettait ses qualités d’analyse, sa patience et sa diplomatie au service de tous pour expliquer, simplifier, apaiser les tensions et régler les problèmes. Il entretenait des relations étroites avec de nombreux spécialistes pour mieux servir ses clients.
Cet homme de passion a su tout au long de sa vie, conjuguer carrière professionnelle et vie de famille refusant des responsabilités nationales pour préserver cet équilibre dont il avait fait son art de vivre. Sa passion, il l’a mise aussi au service du sport, qu’il pratiquait comme son métier, avec enthousiasme et rigueur. Sportif de haut niveau, il a remporté deux fois à titre individuel les championnats de France de tennis et 6 fois en équipe. La vie professionnelle de Bernard Junières restera un exemple exceptionnel pour nous tous et sa conception du métier, tel qu’il le pratiqua pendant 45 ans honore notre profession.

Source : discours de Franck Cournut à l’occasion de l’hommage rendu aux présidents honoraires retraités lors de l’assemblée générale du 13 septembre 1996 à Arcachon.

 

Assemblée Générale