Le Baromètre

Share
Publication
mardi 10 mars 2020 - 19:30

Baromètre Economique - N° 49

Analyse des données du 4éme trimestre 2019 - Le commerce en Nouvelle-Aquitaine

Le dynamisme des COMMERCES en Nouvelle-Aquitaine
au cours du quatrième trimestre 2019 :

UN CHIFFRE D’AFFAIRES TOUJOURS EN AUGMENTATION
ET UNE MEILLEURE PROGRESSION QU’AU NIVEAU NATIONAL

Les données exploitées sont extraites de la base de données STATEXPERT qui fournit des indicateurs sectoriels régionaux à partir des déclarations de TVA produites par les experts-comptables pour le compte de leurs clients. Sont extraites de ces déclarations les données suivantes :

  • le chiffe d’affaires total réalisé au cours du trimestre ;
  • le chiffre d’affaires réalisé hors Union Européenne ;
  • le chiffre d’affaires réalisé au sein de l’Union Européenne ;
  • le montant des investissements réalisés.

 

L’activité COMMERCES regroupe 3 sous-secteurs principaux :

  • le commerce de détail (alimentaire généraliste, équipement de la maison, santé-beauté, culture-loisirs, non alimentaire généraliste, alimentaire spécialisé, équipement de la personne) ;
  • le commerce de gros ;
  • le commerce et réparations d’automobiles et de motocycles.

Sur le plan spatial, il s’agit tout aussi bien des commerces de proximité, des moyennes surfaces et des boutiques et magasins situés dans les pôles commerciaux.
Représentant plus de 275 000 emplois, l’activité des commerces est en progression depuis 2 ans et notamment au cours du deuxième semestre 2019. Le chiffre d’affaires global de ce secteur a progressé sur l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine de +4% au cours du troisième trimestre 2019 et de +2,6% au cours du 4ième trimestre 2019.

Cette progression est meilleure que celle constatée au niveau national qui fut respectivement de +2,9% et de +1,8% sur les mêmes périodes. Cela montre que les personnes présentes sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine (résidents et touristes) veulent et peuvent consommer. C’est un signal positif de leur pouvoir d’achat et, de manière plus générale, du dynamisme économique de la région.

L’analyse détaillée par département met clairement en exergue que les commerces de 11 départements sur 12 (la Creuse exceptée) ont connu une progression de leur chiffre d’affaires aussi bien au cours du 3ième qu’au cours du 4ième trimestre 2019.
Les 4 départements sur le podium sont : les Landes, la Corrèze, les Deux-Sèvres et la Gironde. La médaille d’or revient aux Landes avec des progressions respectives de +8,9% et de +4,4% au cours des 3ième et 4ième trimestres 2019.

L’augmentation spectaculaire du 3ième trimestre s’explique probablement par l’attractivité touristique du département qui rejaillit sur la consommation et l’activité des commerces. Quant à celle plus surprenante du 4ième trimestre, elle peut s’expliquer par un triple facteur :

  • l’effet « report immobilier » de la Cote Basque sur le littoral landais (l’urbanisation du littoral s’étendant jusqu’à l’agglomération Capbreton-Hossegor-Seignosse),
  • le développement d’une économie résidentielle,
  • le développement d’une dynamique entrepreneuriale plus méconnue.

Département authentique, des grands espaces et à la culture préservée, les Landes sont peut-être en train de devenir « the place to be » de la région Nouvelle-Aquitaine.

Les bons résultats de la Corrèze et des Deux-Sèvres s’expliquent probablement par une « consommation sur place » des acteurs économiques qui bénéficient d’un bon niveau de « reste à vivre » compte tenu du faible coût de l’immobilier par rapport à celui des zones plus urbaines ou du littoral qui ont subi une très forte hausse du prix des logements au cours des dernières années. Quant à la Gironde, c’est un département dynamique autour d’un axe Libourne-Bordeaux-Arcachon ; Bordeaux assurant bien sûr son rôle de « métropole-locomotive ».
 

On peut également noter que, pour la totalité des départements de l’ex-Aquitaine, la progression du chiffre d’affaires a été beaucoup plus élevée au cours du troisième trimestre 2019 qu’au quatrième : ce sont les touristes visitant la région qui stimulent la consommation. C’est une conséquence concrète de la valorisation du capital touristique qui a été entrepris depuis de nombreuses années par les pouvoirs politiques et acteurs économiques et locaux.
Semble notamment s’esquisser le développement très significatif d’un tourisme vert sur un arc de cercle Deux-Sèvres, Haute Vienne, Corrèze, Lot-et-Garonne. Se consoliderait ainsi un tourisme
« vert » qui rééquilibrerait le tourisme « bleu » du littoral.

Concernant l’évolution du chiffre d’affaires par taille de commerces, on peut constater que les progressions du chiffre d’affaires sont les meilleures pour les moyennes surfaces dont le niveau d’activité est compris entre 1 000 KE et 49 999 KE : +3% d’augmentation au cours du 4ième trimestre (+2,5% au niveau national) et pour le petit commerce de détail et de proximité dont le chiffre d’affaires est compris entre 20KE et 249 KE : + 1,6% en Nouvelle Aquitaine (+2% au niveau national).

Si les moyennes surfaces répondent à une logique d’attractivité et de facilité au niveau des centres commerciaux situés à la périphérie des centre-villes, les commerces de détail répondent, quant à eux, à des logiques de proximité et sont le signe de l’appropriation des espaces sociaux et le marqueur de la sociologie de sa (ou ses) population(s) cliente(s). Faisant partie d’un éco-système vivant, ils sont le symbole de restructurations spatiales, économiques et socio-culturelles.

On distingue souvent, dans ses grandes lignes, la clientèle massive et diversifiée des grandes et moyennes surfaces et celle plus atomisée des magasins spécialisés et des surfaces de vente plus réduites. Or, tout évolue. Ainsi, au niveau du commerce alimentaire, on assiste au coeur des métropoles et des villes de taille intermédiaire à la création de supérettes alimentaires, contribuant à la revitalisation de certains centre-villes précédemment désertés. De manière plus globale, les commerçants sont le symbole de zones géographiques et de quartiers qui peuvent être en expansion, engagés dans un processus de gentrification. Ils sont ainsi un bon baromètre du maintien du lien social et de l’évolution de l’activité humaine d’un territoire.

Au niveau des exportations, les résultats sont en demi-teinte.

Après une très forte baisse au cours du deuxième trimestre 2019, les résultats se sont révélés meilleurs sur les deux trimestres suivants. Les chiffres d’affaires export, respectifs des troisième et quatrième trimestres 2019, ont respectivement baissé de 7,5% et de 1,5% par rapport à ceux réalisés au cours des mêmes périodes de l’année 2018, mais beaucoup moins qu’au cours du deuxième trimestre. Et, sur toute l’année 2019, les évolutions du CA export des entreprises de la Région Nouvelle-Aquitaine se sont révélées inférieures à celles constatées au niveau national.

En dernier lieu, les investissements réalisés par les commerces sont en progression

et se sont redressés depuis le deuxième trimestre 2019. Ainsi, les taux de progression du montant des investissements ont été en Nouvelle-Aquitaine respectivement de +3,4% ; +2,8% et de +1,8 % au cours des 2ième, 3ième et 4ième trimestres 2019 par rapport aux mêmes trimestres de l’année 2018. Les résultats ont été bien meilleurs qu’au niveau national : +1,4% au deuxième trimestre 2019, avant de baisser ensuite de 0,2% et 1,7%.

 

De manière plus détaillée, figurent sur le podium des départements où les commerces ont le plus investi au cours des 3ième et 4ième trimestre 2019 :

  • médaille d’or, le Lot-et-Garonne (respectivement +25,4% et +143,9%);
  • médaille d’argent, la Dordogne(respectivement +39,5% et +9,4%)
  • médaille de bronze : les Pyrénées-Atlantiques (+37,6% et +0,5%).

 

 

En conclusion, l’augmentation du chiffre d’affaires des commerces au cours du quatrième trimestre 2019 en Nouvelle-Aquitaine est le signe de la bonne tenue de la consommation des ménages sur l’ensemble du territoire.

Christian Prat dit Hauret
Expert-Comptable,
Professeur des Universités, IAE-Université de Bordeaux

 

Télécharger l'analyse

Plus d'infos ?

L’analyse régionale tous secteurs confondus : Image PME : 4e trimestre 2019 - Nouvelle-Aquitaine : Télécharger cette analyse ICI.
L’analyse nationale tous secteurs confondus : Image PME : 4e trimestre 2019 - France : Télécharger cette analyse ICI

L’Ordre des Experts-Comptables d’Aquitaine peut vous communiquer d’autres chiffres sur demande(par secteur, par département...)
services@oec-aquitaine.fr - 05 56 79 79 00
Données nationales et régionales : sur http://www.imagepme.fr

 

CHIFFRES-CLES DE DECEMBRE 2019 - Région Nouvelle-Aquitaine - Tous secteurs confondus

 

Variation départementale sur la même période

 

CHIFFRE D'AFFAIRES DES TPE / PME INVESTISSEMENTS

 

 

L’ ÉVOLUTION MENSUELLE DE L’INDICE D’ACTIVITÉ EN NOUVELLE-AQUITAINE

 

Evolution trimestrielle de l’indice d’activité
Evolutions calculées en glissement annuel : Les données présentées comparent les chiffres du mois analysé avec ceux du même mois de l’année précédente, à périmètre constant d’entreprises.

Télécharger le document complet

Retrouvez tous les chiffres : nationaux sur http://www.imagepme.fr

 

 

 

 

Le Baromètre